Didier Tauzin :

Publié le 10 Février 2017

La recherche scientifique permet des avancées extraordinaires. Elle est digne d’admiration quand le résultat de ses travaux contribue au bonheur de l’homme, à l’amélioration de sa condition.

Cela étant dit, il est indispensable que la recherche soit plus strictement encadrée qu’elle ne l’est aujourd’hui. Certains travaux réalisés sur le génome humain ou sur l’ADN contreviennent à l’éthique, qui fonde notre humanité et notre rapport au monde.

Des règles de bioéthique beaucoup plus rigoureuses seront établies. Le principe de responsabilité sera inscrit dans notre bloc de constitutionnalité en remplacement du principe de précaution afin que la recherche scientifique continue de progresser dans le respect de la véritable et inaliénable dignité humaine.
Didier Tauzin  :

Rédigé par Bitaly-Laborde Marie-Noelle

Repost 0
Commenter cet article